Marche du 22 Septembre 2020

Un petit résumé sur notre circuit du 22 septembre, nous étions 12 personnes, pour un circuit de 8,5kms. Nous sommes restés sur Lusignan, nous sommes partis en direction du Murault, pour revenir par le Moulin de Montgadon, et ensuite les Brousses. Au départ le brouillard s’est invité sur une partie de notre balade, ce qui fait que nous n’avons pas fait de photos.

Marche du 29 Septembre 2020

Le groupe de ce matin est de 14 personnes, le Blabla car s’organise, nous prenons la direction de Vivonne pour un itinéraire à Celle l’Evescault. Nous stationnons sur le parking jouxtant l’école et allons prendre la direction du Sentier du Gué de Chincé pour un parcours de 7k5. Le brouillard est de nouveau de la partie, mais très vite le ciel se dégage et restera gris toute cette matinée. Nous passons devant l’Eglise St Etienne du 12ème siècle en pleine restauration, St Etienne fut le 1er martyr chrétien mort entre 31 et 36 après Jésus Christ. Sa statue siège à l’entrée de la nef. En haut de cette cote nous prenons l’allée des sapins pour effectuer le parcours. Nous admirons la beauté des arbres, des feuillages. Avec l’arrivée de l’automne les couleurs des feuilles vont bientôt se parer de leurs plus belles lumières. Un arrêt à la Fontaine de Lachoux ou jadis les lavandières et les ménagères venaient ici pour laver ou rincer le linge à l’eau claire.

Nous arrivons au village de CelleVezais qui est bâti sur un promontoire entouré par un méandre de la Vonne. Au début du 19ème siècle fut érigé un château sur les fondations d’un édifice plus ancien désigné Maison Seigneuriale de Cellevezais en 1698. Une très belle propriété ou de somptueux arbres se dressent comme des protecteurs.

Nous descendons cette petite route herbeuse ou un arrêt se fera pour un défi réussi par Dominique, nous passons sur le pont de Celle l’Evescault datant du 13ème siècle, celui-ci est le témoin majeure de l’architecture médiévale en Pays Mélusin. Nous franchissons les petits ponts qui longent la Vonne, tout en admirant cet endroit très reposant, pour emprunter un très beau chemin qui va nous mener jusqu’au passage du Gué de Chincé. Certaines personnes vont vivre un grand moment en franchissant clui-ci, parfois nous réalisons que nous pouvons dépasser notre peur. Ce gué n’est pas toujours franchissable suivant les périodes plus ou moins importantes de pluies. A cet endroit se trouvait un ancien moulin mentionné pour la 1ère fois en 1415. L’expression » Le pain c’est la vie » traduit l’importance du meunier dans la vie d’hier.

Nous sommes pratiquement de retour, mais avant que notre parcours s’achève, nous faisons un arrêt devant une maison du 15ème siècle, rue Renaudette. La façade présente des ouvertures riches en éléments sculptés. Les linteaux des portes et fenêtres sont ornés d’arc d’où le surnom « d’arc en talon ».

Encore une très belle matinée dans une ambiance très chaleureuse. Cela fait un bien fou par les temps qui courent.

Nous vous disons à la semaine prochaine.

Le RDV est à 9h, départ du parking de l’espace 5.

Cordialement

Michèle Sardet- Jacqueline Rogeon